EN/FR: Policy processes without borders – forms of interaction between arenas of national policies on global health and global health governance

Regroupements stratégiques

La version française suit ci-dessous.

A presentation by Catherine M. Jones, student member of the QPHRN, at the  59th ISA Annual Convention in San Francisco, April 2018, with the QPHRN financial support. Catherine M. Jones is one of the winners of the Automn 2017 QPHRN competition "Support for the participation in international conferences". Congratulations!

 

Policy processes without borders – forms of interaction between arenas of national policies on global health and global health governance

Catherine M. Jones (1-4)*, Carole Clavier (4-5), Louise Potvin (1-3)

1 Chaire Approches communautaires et inégalités de santé, Montréal, Québec, Canada
2 Institut de recherche en santé publique de l'Université de Montréal, Québec, Canada
3 Département de Médecine sociale et préventive, École de santé publique de l’Université de Montréal, Québec, Canada
4 Regroupement stratégique Politiques publiques et santé des populations, Réseau de recherche en santé des populations, Montréal, Québec, Canada
5 Département de science politique de l'Université du Québec à Montréal, Québec, Canada  
*presenting author

Abstract

National policy on global health (NPGH) arenas are multisectoral governing arrangements wherein rules structure cooperation of health, development, and foreign affairs sectors in policy action situations for decision-making about a government’s work in global health governance.

Aiming to explore the relationship between national and global processes for governing global health, this paper asks: in what forms of interaction between NPGH arenas and global health governance are learning and networking processes present?

In a multiple case study of Norwegian and Swiss NPGH arenas, we collected data on intersectoral policy processes from semi-structured interviews in 2014/2015 with 19 and 14 informants/case respectively. Adapting Real-Dato’s synthetic framework, we analysed each case separately to produce monographs as comparable constructions of NPGH arenas.

Analysing both NPGH arenas for relational structures linking external resources to internal policy arena processes, we found five forms of interaction wherein mechanisms of policy learning and elite networking operated.

The five include institutions (intergovernmental / public-private), transgovernmental clubs, and connective (global hubs / boundary spanning) forms of interaction. Interactions involving both state and non-state actors are formal within institutions and mostly informal in connective forms.

These interactions circulate ideas and soften arenas’ boundaries. We argue that NPGH is characteristic of transnational governance of global health.

Keywords: national policy on global health, global health governance, transnational governance, interaction

 

Une présentation de Catherine M. Jones, membre étudiante du RRSPQ, à la conférence: 59th ISA Annual Convention à San Francisco, avril 2018, avec le support financier du RRSPQ. Madame Jones est l'une des récipiendaires du concours de soutien du RRSPQ à la participation à des conférences internationales (Automne 2017). Félicitations!

 

Les processus politiques sans frontières  – formes d’interaction entre des arènes de politiques nationales sur la santé mondiale et la gouvernance mondiale de la santé

Catherine M. Jones (1-4)*, Carole Clavier (4-5), Louise Potvin (1-3)

1 Chaire Approches communautaires et inégalités de santé, Montréal, Québec, Canada
2 Institut de recherche en santé publique de l'Université de Montréal, Québec, Canada
3 Département de Médecine sociale et préventive, École de santé publique de l’Université de Montréal, Québec, Canada
4 Regroupement stratégique Politiques publiques et santé des populations, Réseau de recherche en santé des populations, Montréal, Québec, Canada
5 Département de science politique de l'Université du Québec à Montréal, Québec, Canada  
*auteur présentant

Résumé 

La politique nationale sur la santé mondiale (NPGH) est une arène de gouvernance multisectorielle dans laquelle les règles structurent la coopération entre des secteurs de la santé, du développement, et des affaires étrangères dans les prises de décision concernant le travail d'un gouvernement en matière de gouvernance mondiale de la santé.

Dans le but d'explorer la relation entre les processus de gouvernance nationaux et mondiaux en matière de santé mondiale, cet article pose la question suivante: dans quelles formes d'interaction entre les arènes de la NPGH et la gouvernance mondiale de la santé les processus d'apprentissage et de réseautage sont-ils présent?

Dans une étude de cas multiples des arènes NPGH de la Norvège et de la Suisse, nous avons collecté des données sur les processus politiques intersectoriels à partir d'entretiens semi-structurés en 2014-2015 avec respectivement 19 et 14 informateurs par cas. Nous avons analysé chaque cas séparément à l’aide d’une adaptation du cadre synthétique de Real-Dato pour produire des monographies en tant que constructions comparables d'arènes NPGH.

En analysant les deux arènes du NPGH pour les structures relationnelles reliant les ressources externes aux processus politiques internes, nous avons trouvé cinq formes d'interaction dans lesquelles les mécanismes d'apprentissage politique et de réseautage d'élite fonctionnaient.

Les cinq comprennent des institutions (intergouvernementales / public-privé), des clubs trans-gouvernementaux, et des formes d'interaction connective (carrefours mondiaux / « boundary spanning »). Les interactions impliquant des acteurs étatiques et non-étatiques sont formelles au sein des institutions et principalement informelles dans les formes connectives. Ces interactions font circuler des idées et assouplissent les limites des arènes.

Nous soutenons que NPGH est caractéristique de la gouvernance transnationale de la santé mondiale. 

 

Mots-clés: politique nationale de santé mondiale, gouvernance mondiale de la santé, gouvernance transnationale, interaction