Journée Étudiante - eSanté et mSanté : les TIC pour guérir ou empoisonner autrement?

Regroupements stratégiques

Document(s)

JOURNÉE ÉTUDIANTE 2016

APPEL À COMMUNICATIONS

eSanté et mSanté : les TIC pour guérir ou empoisonner autrement?

26 avril 2016

Salle des Boiseries

J-2805

Pavillon Judith-Jasmin, UQAM

405, rue Ste-Catherine Est

Le regroupement stratégique TIC et santé du Réseau de recherche en santé des populations du Québec (RSSPQ) et en collaboration avec ComSanté est heureux d’annoncer la tenue d’une journée étudiante sur le développement et l’usage des technologies d’information et de communication (TIC) en santé des populations.

Les TIC séduisent les patients et leurs familles, les professionnels de la santé, et les intervenants en santé publique en offrant un ensemble de plateformes numériques (sites web, blogues, médias sociaux, applications, plateformes d’archivage en ligne, logiciels didacticiels, jeux, etc.) et d’outils ludiques (smartphones, tablettes, montres intelligentes, etc.) pour communiquer, archiver, promouvoir, prévenir et soutenir les interventions en santé. D’une part, en soutien à l’émergente culture participative en santé, les TIC permettent l’autocontrôle et l’autogestion de la santé, la personnalisation et le soutien continu des interventions sociosanitaires. D’autre part, leur démocratisation a engendré un bouleversement des rapports entre les différents acteurs de la santé, une dilution de la qualité de l’information, ou une surveillance accrue et décontextualisée des comportements en santé. Vu sous cet angle et par allégorie au pharmakon (Derrida, 1972), les nouvelles technologies de l’information et de communication en santé peuvent « guérir » ou « empoisonner ». D’une part, elles ont le potentiel de démocratiser les communications en santé et de favoriser l’accès à l’information, d’autre part, elles peuvent confondre les rôles et faciliter la circulation d’une mauvaise information.

À titre indicatif et non exhaustif, cette journée étudiante vise à former la relève et apporter une réflexion sur les défis que posent les TIC en santé des populations, notamment :

  • Promotion, prévention et éducation ;
  • Soutien et surveillance ;
  • Analyse et gestion du risque ;
  • Archivage et partage de données médicales par et dans les plateformes numériques ;
  • Dissémination des connaissances et journalisme de santé

L’objectif de cette journée est d’offrir à la relève du RRSPQ de (a) présenter leurs travaux de recherche sur les TIC et la santé et (b) de recevoir une formation sur les défis et solutions pour mener efficacement des recherches dans ce domaine.

Admissibilité

Cette journée s’adresse à toutes les étudiantes et tous les étudiants et stagiaires postdoctoraux nationaux et internationaux.

Inscription et soumission

Toute étudiante et tout étudiant intéressé(E) doit soumettre un résumé de 250 mots dans la partie du formulaire réservée à cette fin.

Des prix seront décernés aux meilleures affiches et communications.

Calendrier du processus

  • 22 février 2016 : Envoi de l’appel à communications
  • 15 mars 2016 : Date limite de soumission des résumés
  • 22 mars 2016 : Notifications aux auteurs
  • 26 avril 2016 : Journée étudiante

Comité organisateur 

Rania Aoun, Doctorante-chercheure et Chargée de cours, UQAM/UQO

Laurence Charton, Professeure agrégée, Centre - Urbanisation Culture Société (Montréal)

Christophe F. Herbert, Ph.D. (c) ad hoc en psychiatrie, Université McGill

Joseph Lévy, Professeur, Département de sexologie, UQAM

Chantal Robillard, Professeure, Département de sexologie, UQAM et Département de sociologie et d’anthropologie, Université Concordia

Christine Thoër, Professeure, Département de communication sociale et publique, UQAM

Caroline Vrignaud, Agente de recherche, ComSanté