INSPQ-Québec: La communication des risques à la santé

Le document sur La communication des risques à la santé (INSPQ, 2018) s’appuie sur des ouvrages phares en communication des risques à la santé, mais aussi sur l’expérience et l’expertise d’acteurs de santé publique. Ces derniers, œuvrent en évaluation et en gestion des risques et ont accepté de partager les leçons apprises au fil du temps. 

Auteur(s): Valérie Cortin, Lise Laplante, Marc Dionne

À qui s’adresse cet outil?

Le document s’adresse principalement aux professionnels, aux médecins et aux gestionnaires qui évaluent et gèrent des risques en santé environnementale, santé au travail et maladies infectieuses. L’outil traite des risques significatifs à la santé, qu’ils se manifestent par des effets aigus ou chroniques.

La communication au cœur de l’évaluation et de la gestion des risques

En collaboration avec les services de communication, les acteurs de santé publique jouent un rôle déterminant pour communiquer le risque aux partenaires et à la population. Communiquer l’information juste et pertinente au moment opportun, comprendre les différences de perceptions, établir une communication bidirectionnelle respectueuse et basée sur la confiance, ainsi qu’adapter la stratégie de communication aux publics cibles et à la situation sont autant de principes à intégrer dans l’évaluation et la gestion des risques. Notons que la communication s’exerce tout au long du processus d’évaluation et de gestion des risques.