Video - Séminaire IRSPUM: Prospective du système alimentaire mondial : l'impératif d'un objectif de santé publique

Séminaire scientifique organisé par l'Institut de recherche en santé publique de l'Université de Montréal – IRSPUM

Résumé
Le système alimentaire mondial est marqué par plusieurs externalités négatives dont la plus préoccupante est la malnutrition qui concerne aujourd’hui près de 50 % de la population mondiale avec 2 formes. La première, fortement présente dans les pays pauvres, se caractérise par des déficits caloriques et en micronutriments. La seconde, imputable au modèle agro-industriel des pays riches et émergents, se signale par les conséquences pathologiques d’aliments souvent de mauvaise qualité et parfois toxiques. Ces pandémies frappent aussi désormais les populations urbaines des pays pauvres. Des changements de trajectoire sont donc indispensables pour construire, dans chaque pays et dans le monde, une sécurité alimentaire et nutritionnelle durable, avec une priorité à donner à l’objectif de santé.

Conférencier
Ingénieur agronome, docteur d’État ès sciences économiques et agrégé des universités en sciences de gestion, Jean-Louis Rastoin est professeur émérite à Montpellier SupAgro, fondateur et conseiller scientifique de la chaire UNESCO en « Alimentations du monde ». Co-fondateur et ancien directeur de l’Unité mixte de recherche « Marchés, organisations, institutions et stratégies d’acteurs » (MOISA), il anime le comité de rédaction de la revue « Systèmes alimentaires/Food Systems » publiée par les Editions Garnier à Paris. Expert associé du Think Tank Ipemed, il est membre de l’Académie d’Agriculture de France. Son enseignement et ses recherches portent sur les systèmes alimentaires, les marchés agricoles et agroalimentaires, la prospective et les stratégies d’entreprises.

Animation :
Pascale Lehoux,
professeure titulaire au Département de gestion, d'évaluation et de politique de santé, ESPUM