Soutien à la recherche et concours Lauréat.e.s Concours colloques 2019-2020 Winners Symposia competition

 

Découvrez les lauréat.e.s du concours du RRSPQ (central) de soutien à l'organisation de colloques 2019-2020. Find out the winners of the 2019-2020 QPHRN (central) support for the organization of symposia winners.

Les technologies numériques et la mort

Organisateurs

BOUKALA Mouloud (UQAM), BOURDELOIE Hélène (Université Paris 13-Sorbonne), LABESCAT Gil (École de travail social, UdeM)

Date et lieu

1er mai 2020, UQAM, Montréal

Résumé

Ce colloque vise à interroger comment les technologies numériques transforment en profondeur les pratiques et expériences de construction du sens et de l’identité tout comme les dimensions éthiques et les aspects socioculturels et professionnels liés à la mort. En réunissant des chercheur(euses) de différentes institutions (universitaires et communautaires) et de différentes disciplines, cette manifestation scientifique explorera aussi des enjeux en matière de transhumanisme qui conduisent chercheurs, praticiens et acteurs du funéraire ou du soin entourant la mort à renouveler leurs questionnements et leurs pratiques. Le colloque s’inscrit résolument les priorités stratégiques du RRSPQ en mettant l’accent notamment sur le partage et l’utilisation des pratiques et des expériences liées à la mort à l’ère du numérique. En ce sens, il rejointles objectifs généraux de l'axe TIC et la santé en « favorisant un maillage interdisciplinaire, interinstitutionnel et intersectoriel » et en permettant « l’exploration des nouveautés émergentes en lien avec le thème des TIC et santé ». En portant attention, entre autres, aux enjeux éthiques liés à la dématérialisation de la mort, aux stratégies numériques des acteurs de la mort, aux passages à l’acte ainsi qu’aux deuils transnationaux, ce colloque permettra de nourrir les réflexions de l'axe Éthique.


Logement abordable, femmes et pauvreté : regards croisés et santé des populations

Organisateurs

RAYNAULT Marie-France (Centre de recherche Léa-Roback sur les inégalités sociales de santé de Montréal), BEAUDOIN Jacques (Consortium québécois de recherche sur le logement abordable)

Dates et lieu

27 et 28 mai 2020, Direction régionale de santé publique
1301 est, rue Shebrooke, Montréal

Résumé

L’abordabilité du logement est un enjeu de santé publique majeur étant donné les répercussions tant sur la santé physique et mentale que sur le bien-être des populations.  Quand il est question de logement pour les plus démunis, les enjeux de genre se manifestent de façon évidente pour les familles monoparentales. Les problèmes sont aussi importants pour les femmes victimes de crimes contre la personne commis dans un contexte conjugal, les femmes âgées , les femmes handicapées ou racialisées qui vivent des agressions sexuelles et la discrimination. Les nouvelles arrivantes,particulièrement celles qui sont parrainées par leur conjoint et en rupture d’union, éprouvent aussi des difficultés énormes à se loger. Les femmes autochtones sont particulièrement vulnérables à cet égard, ce qui peut mener en bout de parcours à la toxicomanie et à la rue. Enfin, l’itinérance se vit très différemment au féminin et les ressources d’hébergement et de logement sont plus rares.

Pour toutes ces femmes, le logement social et communautaire représente une solution non seulement à leur besoin de se loger sans mettre en péril les autres dépenses essentielles pour elles et leur famille, mais aussi un remède à l’isolement, un facteur protecteur de leur santé et de celle de leurs enfants et un tremplin pour améliorer leur condition économique et leur insertion en milieu de travail. Pour les fournisseurs de logements qui veulent répondre à ces demandes, différents défis se posent en termes de développement de leurs parcs de logements mais aussi en termes d’adaptation des logements actuels, de redéploiement des services et de structuration de milieux exempts de discrimination. 

Ces questions seront abordées lors de ce colloque réunissant experts nationaux et internationaux de la thématique Femmes et logement, acteurs du logement abordable et femmes ayant des besoins complexes de logement. Le symposium visera à faire un état des connaissances sur les enjeux de genre dans le secteur du logement abordable; favoriser les échanges entre les acteurs de terrain et les experts; et relancer le débat auprès des décideurs pour définir de meilleures politiques permettant d’améliorer les conditions de vie des femmes québécoises les plus pauvres.