Grands constats issus du séminaire: Organisation et avenir des soins et services de première ligne dans le contexte de la Loi 1 – Québec 22 avril 2015

Regroupements stratégiques

Document(s)

Les changements provoqués par la Loi 1 modifiant l'organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l'abolition des agences régionales1 (en vigueur depuis le 1er avril 2015) ont éveillé, et continuent d’éveiller, bien des questionnements. C’est dans ce contexte que l’organisation et l’avenir des soins et services de première ligne ont été discutés lors d’un séminaire [voir annexe] organisé par le « Programme stratégique de formation en recherche transdisciplinaire sur les interventions de santé publique : Promotion, Prévention, Politiques Publiques » (4P) en collaboration avec le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale, sa Direction de santé publique et son nouvel Institut universitaire de première ligne en santé et services sociaux.

Le séminaire avait pour objectifs de : 1) se familiariser avec la nouvelle organisation du réseau et des soins et services de première ligne au Québec dans le contexte de la Loi 1, 2) réfléchir aux impacts de la réforme sur l’organisation des soins et services de première ligne et l’organisation de la santé publique, sur les liens entre ceux-ci ainsi que sur les stratégies de rapprochement possibles, et de 3) discuter des priorités et des opportunités pour la recherche et l’innovation en première ligne au Québec.

Alami, H,1 Ghandour E-K,1 Hamelin A-M,2 Fortin J-P,1 Maranda M-A1
1 Centre de recherche sur les soins et les services de première ligne (CERSSPL), Axe Organisation, Informatisation
et Évaluation (OIE). Université Laval.
2 Département d'Epidémiologie, Biostatistique et Santé au travail. Université McGill.

Le Rapport est disponible à gauche sur la page de cette annonce